Trois décennies de peinture abstraite s'exposent à Tessé

Trois décennies de peinture abstraite s'exposent à Tessé

Page modifiée le vendredi 9 février 2024 • Données Ville du Mans

« Le choix de la peinture : Une autre histoire de l’abstraction 1962-1989 » révèle la diversité des influences au fil du temps.

46 artistes sont réunis dans ce parcours d'exposition.
© Ville du Mans

Comment continuer à peindre, alors que la peinture de chevalet est déclarée morte et que la mode est au pop art, au non-art, à l’art conceptuel et au minimalisme ? Telle est la question que pose cette expositionconçue comme un panorama de la peinture abstraite en France, des années 1960 aux années 80. Ainsi, les « sixties » correspondent à un moment de profond renouveau de la peinture abstraite.

Des nouvelles influences

Autour de 1968, une nouvelle génération d’artistes adopte des gestes simples, le recours à des toiles libres et procède à la déconstruction du tableau. Cependant, au cours de la décennie 1970, certains artistes restent attachés à l’usage du châssis et vers 1980 le tableau s‘impose à nouveau comme un enjeu de la peinture. Avec les œuvres des artistes Camille Bryen, Roger Bissière, Jean Messagier, Jean-Michel Meurice, Claude Viallat, Zao Wou-ki, Serge Poliakoff, Jean-Pierre Péricaud, vous découvrirez une diversité de démarches picturales de cette période à travers un parcours coloré.

Une exposition à découvrir au Musée de Tessé du 10 février au 9 juin.

 

Vous pouvez aussi choisir de n'afficher que les actualités liées à l'enfance, à la jeunesse, aux seniors, à l'éducation, à la culture, au patrimoine, à la participation citoyenne ou aux sports.