Le foyer Geneviève Anthonioz-de-Gaulle inauguré

Le foyer Geneviève Anthonioz-de-Gaulle inauguré

Page modifiée le mercredi 10 janvier 2024 • Données Ville du Mans

La plaque inaugurale du foyer Anthonioz-de Gaulle a été dévoilée le 12 décembre. L’occasion de présenter les actions de solidarité menées par la Ville et d’annoncer un congrès européen.

 

© Ville du Mans

Une plaque inaugurale du foyer d’hébergement d’urgence Geneviève Anthonioz-de Gaulle (anciennement foyer Noguès) a été dévoilée par Stéphane Le Foll, maire du Mans et Yves Rouault, président de l’association Tarmac (gérante du foyer) ce 12 décembre. Pour info, Geneviève Anthonioz-de Gaulle représente une figure forte de la solidarité dans sa lutte contre la pauvreté. Ancienne résistante et déportée, elle fut présidente d’ATD Quart Monde et est entrée au Panthéon en 2015.

« Le Mans Métropole Habitat a fait l’acquisition de ce lieu pour l’accueil d’urgence, qui intègre notamment 50 places pour les familles et femmes seules avec ou sans enfants et 24 autres places dans le Village des possible, le second lieu qui jouxte le foyer », rappelle Christine Poupineau, présidente de Le Mans Métropole Habitat.  Le foyer a été rénové en 2022 pour un montant d’environ 2 M€.

« La Ville est très engagée dans une politique solidaire et met tout en œuvre pour que des solutions soient prises en compte pour aider les personnes démunies, notamment par la collaboration avec les associations et la recherche de partenariats », ajoute Yves Calippe, adjoint au maire délégué à la Politique des Solidarités et de l’Action sociale.

« Le Mans est une ville solidaire qui consacre chaque année un budget de 23 M€ pour aider les plus démunis. Nous avons vocation a accueillir et exercer la solidarité conformément aux valeurs que nous portons, en collaboration avec les associations », indique Stéphane Le Foll.

De nombreuses actions de solidarité sont en effet mises en œuvre par la Ville du Mans. En 2023, elle a versé à ce titre 458 607,24€ à Tarmac. D’autres subventions ont été attribuées, notamment aux Restos du Cœur : 10 000€, Tarmac (Accueil jeunes) : 85 000€, l’Esprit de Barbara (Café solidaire) : 40 700€, Le Chaînon manquant : 10 000€, l’Association de gestion Mandela : 47 500€.Soit un total de : 193 200€.

Pour l’hébergement d’urgence au Mans des familles et des femmes isolées, voici les principales structures :

- Le Viaduc dispose de 99 places,

- La Halte de nuit Jean Nicot (ouverte le 9 Mai 2023) : 70 places,

- l’Hôtel social Les Toits du cœur : 10 places,

- Les Chambres d’hôtel gérées par le Service Intégré d’Accueil et d’Orientation (SIAO-Association Tarmac) : 50 places,

- Les appartements d’hébergement d’urgence (Le Mans Métropole) : 86 places sur orientation par le 115.

Soit une capacité totale pour les familles et femmes isolées de 365 places.Le Mans Métropole Habitat dispose également de 73  appartements d’hébergement d’urgence.

Par ailleurs, Le Mans accueillera le deuxième congrès européen des solidarités vendredi 2 et samedi 3 février 2024 au PCC. Il portera sur le thème « Solidarité et la transversalité : où en sommes-nous ?"

 

Vous pouvez aussi choisir de n'afficher que les actualités liées à l'enfance, à la jeunesse, aux seniors, à l'éducation, à la culture, au patrimoine, à la participation citoyenne ou aux sports.