Le CCAS accompagne les plus précaires vers la vaccination

Le Centre communal d’action sociale de la Ville du Mans organise la prise de rendez-vous et le transport des précaires vers le vaccinodrome.

Une cinquantaine de personnes a déjà bénéficié de cet accompagnement à la vaccination.
© Ville du Mans

Depuis une dizaine de jours, le Centre communal d’action sociale (CCAS) se mobilise pour accélérer la vaccination des personnes à mobilité réduite et des publics précaires. « Le besoin est important pour ces personnes à risque. Nous ne pouvons pas les oublier », explique Christian Lacoste, adjoint au maire délégué à la Politique de Sécurité, Prévention et Santé.

Concrètement ? « Le CCAS a contacté par téléphone 1364 personnes identifiées comme ayant des difficultés à se déplacer ou précaires pour leur proposer de se faire vacciner », explique Yves Calippe, adjoint au maire en charge de la Politique des Solidarités et de l’Action sociale.

Une ligne de vaccination du centre de vaccination départementale avec une quinzaine de créneaux par jour est dédiée à cette opération. Les personnes volontaires sont alors totalement prises en charge. Le CCAS cale les rendez-vous et amène les bénéficiaires jusqu’au lieu de vaccination. Le dispositif fonctionne en partenariat avec le Service départemental d’incendie et de secours de la Sarthe et la Caisse primaire d’assurance maladie.

« Nous travaillons en lien avec de nombreuses associations ainsi qu’en direction des personnes à la rue qui doivent également être vaccinées », soulignent les deux élus qui ont décidé d’élargir le dispositif, à partir du 27 mai, aux Centres communaux d’action sociale des autres communes de Le Mans Métropole

Consulter toutes les actualités