Une résidence de 33 logements au parc Banjan

Mancelle d’habitation a inauguré, vendredi 20 janvier, la résidence Banjan Park. Un programme immobilier à forte valeur environnementale.

© Ville du Mans

Les premiers locataires déposent actuellement leurs cartons dans les 33 appartements (11 T2 et 22 T3) de la résidence Banjan Park. Un ensemble immobilier acquis, en 2020, par le bailleur social Mancelle d’habitation auprès de la société Écovivre

Les logements proposés à la location à partir de 325€/mois pour un T2 et 385€/mois pour un T3 disposent tous d’un balcon ou d’une terrasse. « Nous sommes très heureux de ce programme. Les logements construits par Écovivre, avec qui nous collaborons depuis 10 ans, répondent à toutes nos exigences notamment en matière d’isolation thermique », explique Yves-Marie Hervé, directeur général de Mancelle d’habitation. Le bâtiment est certifié RT 2012 -20%.

Le programme va permettre de densifier la ville sur un foncier jusqu’à présent inoccupé. « Au départ, il était question de construire neuf maisons sur la même surface. Le projet revu permet, aujourd’hui, de proposer 33 logements. C’est un bel exemple de notre ambition de redresser la ville sur elle-même », rappelle Stéphane Le Foll. « Ces logements disposent de surfaces extérieures. C’est un très bon compromis dans ce que nous pouvons offrir comme alternative à la maison avec jardin », poursuit le maire du Mans.

La résidence située sur le trajet de la future Chronoligne (Bellevue-Hauts de Coulaines / Pruillé-le-Chétif), en face du parc Banjan et à proximité immédiate du centre-ville dispose de nombreux atouts.

Le programme a coûté 4M€ financés à hauteur de 162 000€ par Le Mans Métropole et 89 000€ par l’État.