La première résidence d’architectes est lancée

Deux résidentes sont accueillies à La Fabrique-Rêves de ville. Le projet aboutira à la création d’un parcours sonore.

Yasmine Hrimeche et Éléonore Mallo
© Ville du Mans.

Yasmine Hrimeche, architecte et Éléonore Mallo, ingénieure du son et bruiteuse forment un duo motivé. Elles vont mettre en commun leurs compétences pour s’intéresser au territoire submersible manceau à travers une exploration sonore et attractive de l’espace.

« Cette résidence sur le thème des Territoires inondables et espaces sonores accompagne un projet culturel autour des mutations architecturales urbaines, économiques et culturelles de la ville », indique Marie-Aline Rousseau, adjointe au maire déléguée à la Nature en Ville et la Qualité architecturale.

Ces deux Mayennaises sont en résidence à La Fabrique-Rêves de ville pour se pencher sur l’histoire singulière des quartiers Olivier-Heuzé, Pâtis Saint-Lazare et Sables d’Or et en révéler les potentialités. Six semaines de travail sont programmées jusqu’au 15 octobre.

« Nous sommes amies et nous souhaitions travailler ensemble pour lier nos disciplines. Le but est de changer un regard sur un lieu et d’en proposer une autre approche par le son », indique Yasmine Hrimeche.

« Notre projet va permettre d’ouvrir notre regard sur les rivières, d’en appréhender les dimensions écologiques, urbaines et esthétiques », soulignent les deux résidentes. « Nous partagerons notre travail avec le public autour d’ateliers bruitage et d’animations pour représenter les richesses et les dangers de ces rivières. La finalité de cette résidence sera restituée d’une manière collective par un parcours sonore sur les bords de la Sarthe et l’Huisne ».

Cette action est pilotée par la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire avec Le Mans Métropole, le CAUE et l’association des architectes de la Sarthe. Elle s’inscrit dans la programmation de la biennale Le Mans sonore.