La candidature

La ville du Mans s'est portée candidate au premier label "Capitale française de la culture" bientôt décerné au niveau national pour l'année 2022. Plusieurs critères servent à départager les projets innovants qui mettent en valeur la richesse culturel du territoire.

Initiative

Le ministère de la Culture s'apprête à décerner son premier label Capitale française de la culture. La collectivité lauréate sera à l'honneur pendant toute l'année 2022.

La ville du Mans a fait acte de candidature.

Objectifs

Le nouveau label doit mettre en valeur le dynamisme et l'attractivité des territoires. Il distingue un projet ambitieux et innovant centré sur l'art et la culture.

Le label sera attribué tous les deux ans.

Critères

Le label récompense les efforts développés par une ville moyenne ou un groupement de communes, de vingt-mille à deux-cent-mille habitants.

Le projet doit mettre en valeur la richesse et la diversité culturelles de la collectivité candidate. Il est étudié par un jury national au regard de huit critères.

  • Le caractère innovant du projet,
  • la transmission artistique et culturelle,
  • la participation des habitants,
  • le rayonnement et la coopération internationale,
  • l'accessibilité aux personnes en situation de handicap,
  • la solidarité territoriale,
  • la capacité de mise en œuvre,
  • l'inscription dans la durée.

Calendrier

La ville du Mans a déposé sa candidature fin 2020. Il ne reste plus que trois étapes étapes pour l'attribution du label Capitale française de la culture d'ici à la fin du mois de mars.

  1. Les candidatures ont été examinées par les directions régionales des affaires culturelles en janvier.
  2. Le jury a communiqué la liste des villes sélectionnées le 8 février.
  3. Les villes retenues rendent leur projet détaillé d'ici à la mi-mars.
  4. Le jury procède aux auditions des villes du 22 au 26 mars.
  5. Le nom de la ville lauréate est annoncé fin mars-début avril.

Candidats

Au terme de la présélection, neuf collectivités restent en lice.

  • Grand'Angoulême,
  • Brest,
  • Laval,
  • Le Mans,
  • Metz,
  • Saint-Paul,
  • Sète
  • Le Val Briard,
  • Villeurbanne.

Initialement, 29 communes ou groupements de communes avaient fait acte de candidature. Elles représentaient 10 régions métropolitaines et trois régions ultramarines.

RégionsCandidats
Auvergne-Rhône-AlpesVille d'Annecy
Ville de Villeurbanne
Ville de Montélimar et Montélimar Agglomération
BretagneVille de Brest
Pays de Châteaugiron Communauté
Centre-Val de LoireVille de Bourges
Ville de Vierzon et communauté de communes de Vierzon Sologne Berry
Grand EstVille de Colmar
Ville de Metz
Communauté de communes Vitry, Champagne et Der
GuadeloupeGrand Sud Caraïbe
Hauts-de-FranceVille de Roubaix
Île-de-FranceVille du Kremlin-Bicêtre
Communauté de communes du Val Briard
Ville de Versailles
MartiniqueVille du Lamentin
Nouvelle-AquitaineCommunauté d'agglomération Grand'Angoulême
Ville de Gujan-Mestras
Ville de Pau
OccitanieCommunauté d'agglomération Hérault Méditerranée-ville de Pézenas
Ville de Sète
La RéunionVille de Saint-Paul
Pays de la LoireVille de Laval
Ville du Mans
Provence-Alpes-Côte d'AzurVille d'Aix-en-Provence
Ville d'Antibes Juan-les-Pins
Ville de Cannes
Ville d'Istres
Communauté de communes Pays d'Apt Luberon