Une isolation en paille pour le gymnase du Maroc

L'extension du gymnase du Maroc bénéficiera de matériaux naturels lui permettant de tendre vers un bâtiment passif.

© PIX Architecture

Ce n’est plus qu’une question de semaines. La pose de la première botte de l’extension du gymnase du Maroc approche à grands pas. Le projet d’une surface de 154m² comprend la création d’un auvent couvert, d’un hall d’accueil, d’un club house, d’un bureau, d’un sanitaire PMR et de locaux techniques.

L’originalité de l’opération réside dans le recours à une construction en ossature bois et une isolation constituée de paille et ouate de cellulose. Des choix permettant au bâtiment de tendre vers les critères d’un bâtiment passif. Une première sur le territoire pour Cénovia Cités qui porte le dossier.

Ces matériaux sains et pérennes nécessitant une maintenance limitée permettent également de réduire les coûts d’entretien. De même l’acoustique sera soignée avec notamment l’installation de plafonds décoratifs perforés. La façade de l’extension sera traitée avec un bardage vertical rythmé par quelques éléments verticaux.

Le cout global de l’ouvrage, qui devrait être livré début 2022, est estimé à 710 000 € TTC.