Centre hospitalier : les bâtiments Plantagenêt et Madeleine Brès inaugurés

Ces pavillons accueillent les activités ambulatoires, les hôpitaux de jour de médecine et de cancérologique ainsi que la médecine spécialisée.

Le centre hospitalier du Mans poursuit sa mutation. L’ouverture de deux nouveaux bâtiments inaugurés vendredi 5 février concrétise un projet en faveur du virage ambulatoire.

Notamment avec le bâtiment Plantagenêt qui accueille la grande majorité des consultations de l’établissement (médicales et chirurgicales), les hôpitaux de jour de médecine et de cancérologique, ainsi qu’un centre de prélèvement biologique. Cet édifice, relié aux bâtiments Fontenoy, Monet et Madeleine-Brès, devient dorénavant la porte d’entrée principale de l’hôpital. Excepté pour les patients consultant dans les spécialités maintenues à Fontenoy (cardiologie, neurologie, ORL et stomatologie).

Le rez-de-chaussée est dédié à l’accueil, au laboratoire d’analyses médicales, à deux salles d’imagerie médicale, aux consultations pour anesthésie, douleur, orthopédie, traumatologie, à la chirurgie de la main, digestive, vasculaire et thoracique, à l’urologie et à l’ophtalmologie. Le premier étage accueille les hôpitaux de jour (cancérologie, médecines pluridisciplinaires) et les consultations de médecine spécialisée (allergologie, dermatologie, endocrinologie-diabétologie, maladies hémorragiques, infectieuses et tropicales…).

Grâce à cette nouvelle organisation, les soins peuvent être planifiés sur la journée.

Le bâtiment Madeleine Brès héberge les services de médecine spécialisée précédemment répartis sur trois bâtiments différents (pneumologie, gastro-entérologie, rhumatologie, infectiologie, diabéto-endocrinologie, hématologie, oncologie, dermatologie, néphrologie) et le service d’hémodialyse.

« Je suis président depuis 2018 et j’ai participé à de nombreuses inaugurations au Centre hospitalier. Investir c’est à coup sûr répondre aux besoins du présent. Cet hôpital est en pleine dynamique, renouvellement et changement pour réussir à répondre aux besoins des habitants et même ceux habitant au delà. Notre ambition est d’augmenter l’offre médicale. Nous sommes en discussion pour un projet avec des internes en médecine », a déclaré Stéphane Le Foll, Président du conseil de surveillance du CHM et président de Le Mans Métropole.