Le cimetière de l'Ouest

Le cimetière de l'Ouest est le plus grand cimetière du Mans, avec une superficie de plus de 10 hectares. C'est aussi le plus ancien, venu en remplacement de l'ancien Grand cimetière en 1834.

Plan

Carré militaire

Le cimetière de l'Ouest comporte un carré militaire où sont enterrés plusieurs centaines de soldats de différentes nationalités.

Environ 700 soldats français y reposent. Beaucoup n'étaient pas originaires du Mans mais avaient été soignés dans cette ville avant d'y mourir.

Attraits

Certaines tombes anciennes sont très travaillées. C'est le cas de celle de l'abbé Dubreuil, qui offre à la fois bas-relief, sablier ailé et larves. La tombe du maître de chapelle de la cathédrale Charles Jean-Baptiste Joseph Blin reproduit des instruments de musique et des partitions.

Un obélisque imposant est la dernière demeure d'un homme qui ne fut pas une célébrité, mais une figure patrimoniale du Mans. Il s'agit de la tombe de Julien-Louis Bondu (1806-1882), dont on lit qu'il "fonda en 1835 la société générale de secours mutuel entre les ouvriers du Mans et de la banlieue".

Personnalités

Des personnages célèbres ou des personnalités publiques reposent en ce cimetière.

Édouard de la Boussinière

Officier militaire, bourgeois voltairien, libre penseur, attaché aux valeurs de liberté et de progrès, Édouard de la Boussinière (1811-1902) fut un ardent républicain. Il souhaitait que les ouvriers et paysans prennent conscience de leurs droits politiques dans la République, le régime idéal à ses yeux. Ami de Ledru Rollin, il fut l'une des principales figures républicaines du Mans au XIXe siècle. Il repose dans un caveau contemporain.

Georges Bouttié

L'antiquaire Georges Bouttié (1844-1927) fut un député de gauche de la Sarthe, de 1906 à 1914.

Germaine Brière

Germaine Brière (1897-1937) fut la première avocate au barreau du Mans. Elle voyait dans sa profession un moyen d'émancipation de la condition féminine et dut faire face aux conservatismes de la société mancelle. Travaillant le plus souvent en tant qu'avocate commis d'office, elle défendit des gens modestes. Elle fut en particulier l'avocate des sœurs Papin puis celle de Christine Papin.

Léonie et Geneviève Lancelin

Si leurs noms n'évoquent rien, Léonie Lancelin et sa fille Geneviève, furent en 1933 les victimes, dans leur demeure du 6, rue Bruyère, au Mans, du crime perpétré par les sœurs Papin. Cette affaire judiciaire fit grand bruit dans la France entière, inspirant les cinéastes Genêt avec Les bonnes, Chabrol avec La cérémonie ou encore Jean-Pierre Denis avec Les Blessures assassines.

Thomas Cauvin

Ancien oratorien, Thomas Cauvin (1762-1846) composa nombre de recherches érudites sur la province du Maine. Il repose dans l'une des multiples chapelles sans toit.

Louis Cordelet

Maire du Mans de 1878 à 1888, Louis Cordelet (1834-1923), fut sénateur de la Sarthe de 1882 à sa mort.

Gustave Étoc-Demazy

Nommé chef-médecin de l'asile d'aliénés du Mans de 1834 à 1872, l'un des premiers établissements en France, Gustave Étoc-Demazy (1806-1893) donnera son nom à l'hôpital.

Jules Hervé-Mathé

Jules Hervé-Mathé (Jules Hervé : 1868-1953) fut directeur de l’école d'Art appliqué du Mans pendant 35 ans. En 1914, il fut mobilisé comme dessinateur sur le front et dessina sous les obus de nombreuses scènes de guerre, conservées au musée de l'Armée. Après guerre il intensifia sa production de paysages et de marines. Amoureux des côtes bretonnes, son œuvre est essentiellement constituée de marines ou de portraits des pêcheurs.

Olivier Heuzé

Maire socialiste du Mans, Olivier Heuzé (1881-1925) fut élu député en 1924. Il mourut subitement à 44 ans. Sa disparition fut cruellement ressentie par sa ville où il jouissait d'une grande popularité et qui lui fit d'imposantes funérailles. Sa stèle se signale par un bas relief.

Germain Jousse

Officier de l'armée, Germain Jousse (1895-1988) était en poste en Afrique du Nord en 1940. Il entra dans la Résistance et fournit des informations précieuses aux alliés, tant sur les plans de  débarquement en Afrique du Nord que de l'état des armées de Rommel, qu'officiellement il est chargé de ravitailler. il participa activement au succès du débarquement américain à Alger en 1942, et prit encore part à la campagne de Tunisie.

René Levasseur

Chirurgien-accoucheur au Mans sous l'ancien régime, René Levasseur (1747-1834) fut enthousiasmé par le déclenchement de la Révolution. Élu député de la Convention par le département de la Sarthe en 1792, il vota la mort du roi lors du procès de Louis XVI, soutint la création du tribunal  révolutionnaire et se montra un des ennemis les plus féroces des Girondins. Il fut contraint à l'exil en 1816, en tant que régicide, et revint mourir au Mans après l'avènement de Louis-Philippe.

Il fut provisoirement inhumé dans l'ancien petit cimetière du Pré au Mans avant d'être transféré au cimetière de l'Ouest. il repose sous un grand obélisque orné de symboles divers rappelant son appartenance à la franc-maçonnerie.

Jacques Maury

Chirurgien dentiste, Jacques Maury (1908-1980) fut maire du Mans de 1965 à 1977 et président de la communauté urbaine du Mans créée sous son impulsion. Il fut en outre sénateur de la Sarthe de 1968 à 1977.

Gaston Muller

Sculpteur manceau, Gaston Muller (1876-1957) été auteur de nombreuses fresques dans la région comme de la stèle qui surmonte sa tombe.

Mary Olivier

Mary Olivier (Ernestine Marie Deschamps, 1871-1911) fut une interprète appréciée dans le registre wagnérien à l'opéra de Paris. Plus que sa très relative notoriété, c'est sa tombe qui est intéressante.

Impossible de manquer cette massive chapelle néo-renaissance à l'entrée du cimetière, ornée d'instruments de musique sculptés. On dit que son piano se trouverait à l'intérieur.

Anselme Rubillard

Géomètre, Anselme Rubillard (1826-1905) est devenu maire du Mans à partir de 1870. Il fut député de la Sarthe de 1876 à 1882, sénateur du département de 1882 à 1891, puis à nouveau député de 1893 à 1902.

Le Mans + proche

Trouver une association

Le Mans + d'informations

Pour en savoir plus sur ce thème

Cimetière de l'Ouest

Appeler
02 43 28 73 32
Écrire
CS 40010
72039 Le Mans Cedex 9
Venir
182, avenue François-Chancel, au Mans
du lundi au samedi, de 8 h à 17 h*, le dimanche et les jours fériés, de 9 h à 17 h*, les jours et veilles de fêtes des Rameaux et de la Toussaint, de 8 h à 18 h 30 (* jusqu'à 18 h, de février à octobre)
Élu(e) délégué(e)
Haut de page