L'amazone de Porto Rico

Ce spécimen est conservé au musée Vert, muséum d’histoire naturelle du Mans.

Carte d'identité

De son nom scientifique Amazona vittata, l'amazone de Porto Rico est un petit perroquet dont l'espèce a été décrite en 1783 par le naturaliste hollandais Pieter Boddaert (1730-1795).

Cet oiseau diurne se nourrit de fruits, de graines, de feuilles et de fleurs provenant de plus de 60 espèces végétales différentes.

Répartition

Ce perroquet est endémique des forêts humides de l'île de Porto Rico. Sa population, estimée à un million d'individus avant la colonisation de l'île par l'Espagne en 1493, tombe à 200 en 1950 puis à 16 en 1971, principalement du fait de la déforestation.

Particularités

Des programmes de conservation et d'élevage sont mis sur pied afin d'empêcher la disparition totale de l'amazone de Porto Rico. Ils permettent une remontée des effectifs jusqu'à 230 spécimens en 2017. L'ouragan Maria ravage l'île en septembre 2017 et seulement 80 individus sont comptés dans la nature en 2019.

Origine

Cet individu a été collecté sur l'île de Porto Rico en 1797 ou 1798 lors d'une expédition du Muséum national d'Histoire naturelle à laquelle participait le botaniste sarthois André-Pierre Ledru (1761-1825). Il a été donné au musée du Mans en 1831 par le Muséum national.

Ce spécimen n'a pas été restauré afin de préserver son matériel génétique qui pourrait permettre une meilleure connaissance de l'espèce.

Le Mans + proche

Trouver une association

Le Mans + d'informations

Pour en savoir plus sur ce thème

Musée Vert

Appeler
02 43 47 39 94
Écrire
CS 40010
72039 Le Mans Cedex 9
Venir
204, avenue Jean-Jaurès, au Mans
du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h, et le dimanche de 14 h à 18 h
Élu(e) délégué(e)
Haut de page