L'agenda du musée Vert

  • 1
du jeu. 07/09 au mar. 31/07

JE VAIS TE MANGER ! JE VAIS TE MANGER !

Expositions - L’exposition « Je vais te manger ! » propose de partir à la rencontre des êtres vivants qui tuent pour se nourrir. Ils…
L’exposition « Je vais te manger ! » propose de partir à la rencontre des êtres vivants qui tuent pour se nourrir. Ils sont présents partout, dans tous les milieux, depuis l’origine de la vie. Des plantes carnivores aux araignées, en passant par les grands prédateurs comme le requin blanc ou le lion, leurs « armes » et leurs stratégies sont infiniment variées. Certains prédateurs produisent de puissants venins, d’autres ont développé d’extraordinaires camouflages. Les champions de la prédation atteignent les limites des capacités physiques des êtres vivants et l’évolution a souvent sélectionné chez eux des sens particulièrement développés. Les carnivores provoquent des réactions exacerbées allant de la répulsion à la fascination. Nombre d’entre eux, comme le tigre, sont menacés. D’autres, à l’instar du loup, regagnent des territoires d’où ils avaient disparu depuis plusieurs décennies. L’exposition « Je vais te manger ! » propose de partir à la rencontre des êtres vivants qui tuent pour se nourrir. Ils sont présents partout, dans tous les milieux, depuis l’origine de la vie. Des plantes carnivores aux araignées, en passant par les grands prédateurs comme le requin blanc ou le lion, leurs « armes » et leurs stratégies sont infiniment variées. Certains prédateurs produisent de puissants venins, d’autres ont développé d’extraordinaires camouflages. Les champions de la prédation atteignent les limites des capacités physiques des êtres vivants et l’évolution a souvent sélectionné chez eux des sens particulièrement développés. Les carnivores provoquent des réactions exacerbées allant de la répulsion à la fascination. Nombre d’entre eux, comme le tigre, sont menacés. D’autres, à l’instar du loup, regagnent des territoires d’où ils avaient disparu depuis plusieurs décennies.
Lieu
204, avenue Jean-Jaurès, Musée Vert, 72000 LE MANS
Horaires
de 10h00 à 18h00
Tarifs
Tarif indiv. adulte à partir de 3 €. Gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants de moins de 25 ans et les demandeurs d'emploi (sur justificatif).
Tarif réduit sous condition (dimanches, cartes de réduction, groupes)
Contact
02 43 47 39 94
Consulter le site www.lemans.fr (nouvelle fenêtre)
du lun. 02/10 au mar. 31/07

JE VAIS TE MANGER ! JE VAIS TE MANGER !

Expositions - Oserez-vous vous jeter dans la gueule du loup pour découvrir le monde des prédateurs ? L’exposition « Je vais te manger…
Oserez-vous vous jeter dans la gueule du loup pour découvrir le monde des prédateurs ? L’exposition « Je vais te manger ! » propose de partir à la rencontre des êtres vivants qui tuent pour se nourrir. Ils sont présents partout, dans tous les milieux, depuis l’origine de la vie. Des plantes carnivores aux toiles d’araignées, en passant par les grands prédateurs comme le requin blanc ou le lion, leurs « armes » et leurs stratégies sont infiniment variées. Certains prédateurs produisent de puissants venins, d’autres ont développé d’extraordinaires capacités de camouflage. Les champions de la prédation atteignent les limites des capacités physiques des êtres vivants et l’évolution a souvent sélectionné chez eux des sens particulièrement développés. Les carnivores provoquent des réactions exacerbés allant de répulsion à la fascination. Nombre d’entre eux sont menacés, comme le tigre, alors que d’autres, à l’instar du loup, regagnent des territoires d’où ils avaient disparu depuis plusieurs décennies. Parmi les prédateurs marins, les grands requins actuels font figures de nains en comparaison de l’immense Megalodon dont la mâchoire peut atteindre deux mètres de hauteur. L’exposition bénéficie de prêts du Muséum national d’Histoire naturelle ainsi que des muséums d’Angers, d’Auxerre, de Bourges, de Grenoble et de Nantes. Oserez-vous vous jeter dans la gueule du loup pour découvrir le monde des prédateurs ? L’exposition « Je vais te manger ! » propose de partir à la rencontre des êtres vivants qui tuent pour se nourrir. Ils sont présents partout, dans tous les milieux, depuis l’origine de la vie. Des plantes carnivores aux toiles d’araignées, en passant par les grands prédateurs comme le requin blanc ou le lion, leurs « armes » et leurs stratégies sont infiniment variées. Certains prédateurs produisent de puissants venins, d’autres ont développé d’extraordinaires capacités de camouflage. Les champions de la prédation atteignent les limites des capacités physiques des êtres vivants et l’évolution a souvent sélectionné chez eux des sens particulièrement développés. Les carnivores provoquent des réactions exacerbés allant de répulsion à la fascination. Nombre d’entre eux sont menacés, comme le tigre, alors que d’autres, à l’instar du loup, regagnent des territoires d’où ils avaient disparu depuis plusieurs décennies. Parmi les prédateurs marins, les grands requins actuels font figures de nains en comparaison de l’immense Megalodon dont la mâchoire peut atteindre deux mètres de hauteur. L’exposition bénéficie de prêts du Muséum national d’Histoire naturelle ainsi que des muséums d’Angers, d’Auxerre, de Bourges, de Grenoble et de Nantes.
Lieu
204, avenue Jean Jaurès, Musée Vert, Muséum d'histoire naturelle , 72100 LE MANS
Horaires
de 09h00 à 08h00
Tarifs
jusqu'à 3 €. Gratuit pour les moins de 18 ans, étudiants et demandeurs d'emploi.
Plein-tarif 3 € (1,50 € le dimanche après-midi)
Contact
02 43 47 39 94
Consulter le site www.lemans.fr (nouvelle fenêtre)
jeu. 31/05

A LA POURSUITE DU CALAMAR… A LA POURSUITE DU CALAMAR GÉANT

Conférences et réunions publiques - Depuis l’Antiquité, si un animal mythique a pu effrayer les marins et les populations côtières, c’est bien le calmar…
Depuis l’Antiquité, si un animal mythique a pu effrayer les marins et les populations côtières, c’est bien le calmar géant ! Dans la mythologie scandinave, il devenait le Kraken, un monstre marin terrible capable d'engloutir des navires entiers. C'est seulement au milieu du XIXe siècle qu'à la faveur d'échouages, il s'est révélé être un calmar géant bien réel, nommé Architeuthis dux, pouvant atteindre 18 m de longueur totale, pour un poids de 250 kg. Écrivains et artistes à l’imagination fertile lui ont donné des formes et des dimensions extrêmes. Très rapidement, il est devenu le héros de nombreux romans et films de science-fiction, mais aussi de documentaires. Et c'est seulement en 2012 qu'un spécimen a pu être filmé dans son milieu naturel. Dès lors, le calmar géant pourrait-il être aujourd'hui le symbole de la vulnérabilité des écosystèmes liés aux canyons sous-marins ? L'occasion ici de dévoiler quelque-uns des nombreux mystères qui entourent ce mollusque, le plus grand invertébré de la planète, et aussi le moins connu. par Michel Ségonzac (spécialiste de la biodiversité marine). Depuis l’Antiquité, si un animal mythique a pu effrayer les marins et les populations côtières, c’est bien le calmar géant ! Dans la mythologie scandinave, il devenait le Kraken, un monstre marin terrible capable d'engloutir des navires entiers. C'est seulement au milieu du XIXe siècle qu'à la faveur d'échouages, il s'est révélé être un calmar géant bien réel, nommé Architeuthis dux, pouvant atteindre 18 m de longueur totale, pour un poids de 250 kg. Écrivains et artistes à l’imagination fertile lui ont donné des formes et des dimensions extrêmes. Très rapidement, il est devenu le héros de nombreux romans et films de science-fiction, mais aussi de documentaires. Et c'est seulement en 2012 qu'un spécimen a pu être filmé dans son milieu naturel. Dès lors, le calmar géant pourrait-il être aujourd'hui le symbole de la vulnérabilité des écosystèmes liés aux canyons sous-marins ? L'occasion ici de dévoiler quelque-uns des nombreux mystères qui entourent ce mollusque, le plus grand invertébré de la planète, et aussi le moins connu. par Michel Ségonzac (spécialiste de la biodiversité marine).
Lieu
204, avenue Jean Jaurès, Musée Vert, Muséum d'histoire naturelle, 72100 LE MANS
Horaires
de 18h00 à 20h00
Tarifs
Gratuit
Contact
NULL
Consulter le site www.lemans.fr (nouvelle fenêtre)