Le trésor monétaire des Aulerques cénomans

Ces spécimens sont conservés au Carré Plantagenêt, musée d'archéologie et d'histoire du Mans.

Origine

Cent cinquante-deux monnaies gauloises en or allié d'argent et de cuivre ont été découvertes au Mans, sur les bords de la rivière Huisne, en 1997.

Attribution

La plupart de ces statères sont attribués aux Cénomans. Frappés en un court laps de temps, au 1er siècle avant J.-C., ils imitent avec beaucoup de liberté les statères grecs de Philippe de Macédoine.

Intérêt

Ce dépôt monétaire témoigne de la richesse en métaux précieux de la Gaule, de l'invention graphique et de la maîtrise technique d'artisans spécialisés.

Description

L'ensemble présenté par le musée frappe par son homogénéité et l'invention plastique d'artisans qui se sont inspiré librement de modèles grecs.

Les portraits du droit se caractérisent par une tête ceinte d'une couronne de laurier, ornée d'une boucle d'oreille à trois globules.

Au revers, on trouve une scène de parade guerrière. Un cheval ailé androcéphale, à tête humaine, guidé par un aurige monté sur un char, brandissant un fouet, est accompagné par un personnage, ailé ou non, parfois armé.

Quelques statères pourraient provenir d'un peuple voisin, les Andécaves. La tête du droit est environnée de cordons perlés terminés par de petites têtes et surmontée d'un hippocampe (?).

Le Mans + proche

Trouver une association

Le Mans + d'informations

Pour en savoir plus sur ce thème

Carré Plantagenêt

Appeler
02 43 47 46 45
Écrire
CS 40010
72039 Le Mans Cedex 9
Venir
2, rue Claude-Blondeau, au Mans
du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h
Élu(e) délégué(e)
Haut de page