La salle de tennis de table Garnier-Pagès inaugurée

300 places assises, une surface de 2 171m² et 41 tables de jeux font de cette nouvelle salle de tennis de table la plus grande des Pays de la Loire.

© Olivier Blin.

La nouvelle salle de tennis de table située rue Garnier-Pagès, dans le quartier Heuzé-Saint-Georges a ouvert ses portes le 16 janvier. Les 300 licenciés que compte le club Le Mans Sarthe Tennis de table vont pouvoir jouer dans des conditions privilégiées.

Les 19 équipes masculines (dont deux évoluant en National 3) et les quatre féminines (dont une engagée en National 3 et une en National 2) vont bénéficier d’une salle avec un espace de jeu aménageable en deux configurations : 25 tables pour l’entraînement et 16 tables pour la compétition. La capacité permanente d’accueil des spectateurs en gradins fixes est de 300 places et peut atteindre 700 personnes dans la salle. Une infirmerie, un espace juge/arbitre, quatre vestiaires joueurs, quatre vestiaires arbitres, une salle de réunion, un bureau entraineur/enseignant, des locaux techniques et d’espaces verts… font partie de ce nouvel équipement. La couverture de toit de cette nouvelle salle est dotée de 680 m² de panneaux photovoltaïques destinés à la revente. Il s’agit de l’un des premiers bâtiments intégrés dans le plan solaire. Le choix d’utiliser du bois dans la construction donne une architecture originale et une singularité esthétique de couleurs à l’ensemble.

Yannick Faveur, président de Le Mans Sarthe Tennis de table ne cache pas son enthousiasme pour les projets à venir : « Nous allons faire connaître cette salle très conviviale et la faire rayonner. Nous allons pouvoir former nos jeunes dans des bonnes conditions, organiser des manifestations, des championnats départementaux et régionaux. Nous allons aussi faire évoluer les pratiques en mettant en place des gestes éco-responsables avec la gestion du tri des déchets ». 

En parallèle, des vestiaires de 88m² (deux vestiaires joueurs et un vestiaire arbitre) pour le football ont été intégrés au bâtiment pour répondre aux usagers associatifs, scolaires qui utilisent le terrain de Roger-Deléon attenant à la nouvelle salle, pour les entraînements et les rencontres de championnat. « Nos 464 licenciés, filles et garçons, du club de football Gazelec Le Mans avaient besoin de cet espace pour pratiquer leurs activités », souligne avec satisfaction Gérard Loison, président de la Ligue des Pays de la Loire de football.

Coût total de l’opération : 4,257M€, subventionnés à hauteur de 2,711 M€ par la Ville,

480 000€ par l’État, 200 000€ par le Centre national de développement du sport (CNDS), 842 000€ par la Région et 24 000€ par Fédération française de football.