Des hommes en Travaux d’intérêt général pour la Ville

Le Service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) et le service Prévention Sécurité de la Ville se sont associés pour organiser un TIG.

Gilles*, 21 ans et Alain*, 39 ans (*prénoms d'emprunts) ont écopé respectivement de 100 heures et 105 heures de Travail d’intérêt général (TIG), le premier pour escroquerie et le second pour conduite en état d’ébriété. Ils font partie des quatre personnes condamnées qui participent au dispositif mis en place conjointement par le Service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) et le service Prévention Sécurité de la Ville.

« Quand on m’a proposé de participer à cette action, j’ai tout de suite accepté », confie Gilles. Notre mission est de collecter tous les déchets non verts dans l’espace boisé rue du Soleil. On apprend ainsi à ne pas jeter nos déchets dans la nature». Du 5 au 9 novembre, le groupe sera encadré par deux agent municipaux. Au préalable, ils ont été sensibilisés aux problématiques de la gestion de déchets par les animateurs Prévention et valorisation des déchets du service Propreté de Le Mans Métropole.

Cette première intervention a pour but d'inscrire l'action dans une démarche citoyenne et responsable. « Nous avons pris conscience du temps considérable qu’il faut à un objet pour se décomposer et disparaître », souligne Alain.

Le groupe a ramassé de nombreux détritus : jerricans, bouteilles, roues... dont certains plutôt insolites : une croix et un lit.

Le dispositif devrait être reconduit dans divers services de la collectivité.